Cannes, Netflix et notre avenir


Grande première : le Festival de Cannes reconnait à sa juste valeur les créations audiovisuelles destinées à d’autres canaux de distribution que le grand écran ; en particulier, il s’intéresse aux séries télévisées, qui permettent d’échapper à la contrainte de la présence en salle, pour raconter un histoire longue et faire vivre dans la durée, comme les grands feuilletons du 19ème siècle et de la première moitié du 20ème, des personnages, des situations, des mondes.En agissant ainsi, le festival reconnait le rôle social et économique des plateformes qui, telle Netflix et ses imitateurs, proposent à leurs abonnés un stock de plus en plus énorme de films et de séries de toute nature, qu’elles produisent elles-mêmes de plus en plus souvent. […] …Lire le suite

Source:: Lexpress