Qui a le droit de vie ou de mort sur un enfant ?


Une fois de plus, une histoire tragique, très intime, soulève une question majeure, qui doit tous nous concerner. Qui nous concerne tous. Une fois de plus, elle est liée à l’enjeu majeur pour chacun de nous : doit-on s’acharner à soigner un malade que les médecins disent condamné ? Ici, il s’agit d’un enfant. […] …Lire le suite

Source:: Lexpress